2017 - Bilan de l'année passée

Bonne année à tous de la part de l'ensemble de l'association Karma Kusala. Tous nos vœux de bonheurs, de bonnes choses et surtout de psychédélisme !

Cela fait maintenant 5 années que nous existons en tant que structure officielle et autant dire que pendant tout ce temps tout n'as pas été rose. L'année 2016 à clairement été en demi teinte pour nous. Nous avons organisé 3 évènements en 2016, la Clockwork Music en Mai, le Festival Karma Atma avec nos amis d'Aya Atma en Juillet et la Karmalloween IV en Octobre.

CLOCKWORK MUSIC

La Clockwork Music fut difficile en raison de la perte d'un terrain à la dernière minute. Heureusement, la confiance que nous accorde certains propriétaire nous a permis d'utiliser un lieu que vous connaissez sûrement bien maintenant. Cela dit, cette soirée à permis de concrétiser quelques projets de décoration via la structure de scène à base de rouages ainsi qu'une petite orgue à vapeur via la machine a fumée que nous avions acheté en 2014.

Orgue à vapeur

Rouages Clockwork Music

Cette soirée ne nous a pas permis d'arriver à un équilibre budgétaire et c'est là bien le problème récurrent de cette année 2016. En effet, en ayant du changer de lieu et de terrain, nous n'avons pu accueillir suffisamment de monde pour rembourser l'intégralité des frais de la soirée. Ce sont des choses qui arrive, mais malheureusement cela nous arrive assez souvent. Il faut dire que notre gestion du budget n'est pas toujours optimale et que nous oublions souvent des frais de dernière minute. Il faut évidemment savoir que l'association n’emploie personne. Nous sommes tous bénévoles sans exception et nous donnons tous de notre énergie et parfois de notre argent pour maintenir le navire à flot. Une vrai passion pour certains.

Outre cela, après une demi décennie d'existence et la stagnation de l'association sur des projets qui lui tiennent à coeur, certains perdent la motivation ou surtout, sont occupés par leurs vie personnelles ou professionnelle, ce qui est tout à fait normal évidemment.

KARMA ATMA

Début Juillet, nous avons organisé avec nos amis de l'association Aya Atma le Festival Karma Atma. Avec Aya Atma, nous avons établi une relation de confiance, nous avons également des membres communs aux deux associations ce qui à permis un rapprochement naturel. Nous partageons des valeurs, nous partageons une passion. Le festival s'est voulu familial avec un petit comité et énormément de potes sur scène. Cela nous a permis de proposer un évènement allant du Vendredi au Dimanche à un prix très attractif. Ce n'est évidemment pas avec cela qu'on rempli les caisses, mais ce n'est pas le plus important. Ce petit festival nous a permis de travailler tous ensembles et nous avons décidé de renouveler cette expérience du 30 Juin au 2 Juillet 2017.

Karma Atma Festival

KARMALLOWEEN IV

Et voila que nous arrivons à notre quatrième édition de la Karmalloween. En 2015 nous avions organisé la soirée au Mas des Lauzières et avions du couper plus tôt. En effet, on nous avait vendu un parking inexistant ce qui avait forcé des personnes du public à se garer dans des endroits dangereux, au final, le son coupera quelques heures plus tôt et du matériel avait été volé à Tartalatrance...

Au cours de l'année 2016, nous sommes allées plusieurs fois au Mas et avons constaté des changements, nous avons été mis en confiance par le propriétaire des lieux et de fil en aiguille, nous avons décidé d'y faire notre édition 2016. Il faut se mettre en tête que sur le papier, le lieu est permissif, la capacité nous permet de proposer un line up avec des artistes internationaux, des teams de décoration et du son de qualité plus facilement. Cette année, la soirée nous a exactement coûté 23 357 Euros à organisé. Oui, c'est une somme assez conséquente et seul la Karmalloween nous le permet, nos autres soirées (1 soir) coûtent, en général, entre 9000 et 11 000 euros pour une capacité d’accueil 2 à 3 fois moins importante ce qui reste assez logique.

On pensait que cette année serait une bonne année pour cet évènement, qu'il n'y aurait aucun soucis... Malheureusement, ce fut loin d'être le cas. On va le dire tel qu'on le pense, le propriétaire des lieux nous à menti, nous a manipulé, nous à fait du chantage, nous à menacé nous ainsi que certains de nos prestataires.

Nous n'étions pas rentré dans les détails jusqu'à présent mais cette nouvelle année est l'occasion de mettre les choses à plat.

Le Mas des Lauzières nous a menti sur la capacité d'accueil du lieu. Lorsque les Gendarmes sont passés le Dimanche matin pour nous entendre, le propriétaire leur a explicitement menti en leur disant qu'il y avait environ 600 personnes à notre soirée (il y en avait le double), plus tard, un appel du Major de la brigade de Gendarmerie concerné m'as posé la même question au téléphone en m'indiquant que le lieu n'avait pas la capacité que le propriétaire nous avait promis. A savoir qu'il nous à indiqué que l'on pouvait monter jusqu'à 1500 voir jusqu'à 2000 personnes... De quoi être serré comme des sardines en boîte...
Sur ce point là, il y a donc anguille sous roche et l'on se doit d'avertir les organisateurs que la légalité n'est pas au rendez vous sur ce sujet là.

Autre point, les horaires... Le propriétaire nous a fait un contrat avec coupure du son à midi mais le son a coupé beaucoup plus tôt... Si le son à coupé aussi tôt c'est parce que l'histoire de double autorisation n'est pas d'une clarté absolue non plus. Le passage des Gendarmes a mis la pression au Mas, c'est un fait, mais si l'autorisation légale est jusqu'à plus que midi comme il nous l'avait assuré, pourquoi avoir forcé à couper plus tôt ?

Ensuite, le propriétaire nous à fait du chantage, pour continuer le son jusqu'à midi comme prévu, il nous a demandé 3000 euros de plus... Donc en soit, si nous avions donné 3000 euros de plus au propriétaire, il n'y avait plus aucun soucis avec les gendarmes ?
Il nous est apparu évident après coup que, ayant vu que la soirée avait fait du monde, le propriétaire a simplement voulu une plus grosse part du gâteau et nous a donc fait du chantage sur ce point : 3000 euros ou on coupe le son...

Pourtant le contrat était clair sur ce point...

En parlant du fameux contrat, outre le fait qu'il soit très mal rédigé pour induire en erreur et nous arnaquer, il n'as pas du tout été respecté. En 2015, la location du Mas été de 3000 euros au total. En 2016 le contrat indiqué un total de 4800 euros incluant le service de sécurité et la structure jusqu'à midi. Mais via des menaces et de la manipulation, le total final appris le matin même était de 7000 euros... Oui, vous ne rêvez pas, 7000 euros.
Le matin même, le propriétaire nous a menacé via ce qu'il à lui même appelé ses "molosses" à savoir le service de sécurité qui travaille pour lui. Sous la pression de la menace et avouons le, la peur, nous avions du faire un chèque étant donné que nous n'avions pas suffisamment de liquide. Ce chèque était en bois, on peut pas vraiment dire qu'on avait le choix, donc on à fait ce que nous avions à faire pour notre sécurité.

Nous avons ensuite rangé et nous sommes rentrés. Le dimanche soir et le lundi dans la journée, nous avons passé des coups de fils pour expliquer la situation à un ami qui organise souvent la bas et qui à halluciné de la situation. Le soir même, nous avions un appel de la part du propriétaire pour s'excuser de nous avoir menacé et fait du chantage, on pensant que l'histoire finirait comme ça mais non, bien au contraire...

En fin de semaine suivante et après que nous ayons publié notre message explicatif sur Facebook, nous recevons des appels affolés d'un de nos prestataires disant que le propriétaire du mas est énervé et qu'il va venir foutre le feu chez le président de l'association... Nous l'appelons donc et nous sommes plusieurs de l'association à ce moment là. Alors qu'il s'était excusé, le propriétaire du mas à tout de même voulu encaisser le chèque que nous lui avions fait sous la menace et forcément, ce dernier n'est pas passé. Il réclame alors son du, à savoir 2200 euros de plus sinon il va envoyer ses "molosses" chez le président de l'association dont il à l'adresse. Les menaces fusent, on essaye de ne pas croire à ces dernière, de ne pas céder à la peur. Nous ne sommes pas des gens violents, nous n'avons jamais réglé un conflit par la violence et n'arrivons pas à croire qu'une situation comme celle là puisse se produire. Mais malheureusement nous commençons à y croire et cela n'implique pas qu'une personne mais aussi sa famille.

Après longue discussion, nous avons décidé de céder à ces menaces pour être tranquille et ne plus subir cette peur d'être agressé... Mais cela ne peut pas rester sans conséquences. On ne vas pas aller se venger évidemment, ce n'est pas notre genre. L'association s'appelle Karma Kusala, et on à tendance à penser que les conséquences des actes de cette très mauvaise personne qu'es le propriétaire du Mas des Lauzières finiront par le punir.

Nous on y refoutra plus jamais les pieds et on va se battre pour que les propriétaire véreux, pseudo mafieux comme celui du Mas des Lauzières ne puissent continuer à pourrir notre mouvement, nos orgas.

Nous avons reçu divers témoignages depuis ces évènement d'autres organisateurs qui ont subit aussi la stupidité du gérant du Mas des Lauzières.

On en appelle au boycott pur et simple de cet endroit malfamés et de sa direction malhonnête.

Trop de mensonges, aucune clarté.

  • Mensonge sur la capacité légale du lieu.
  • Mensonge sur les horaires légaux.
  • Arnaque.
  • Chantage.
  • Menaces.

Pour nous ça en est trop.

C'est pour cette raison que nous nous sommes totalement désengagés de la soirées qui devait avoir lieu là bas via nos amis de Shroom pour le nouvel an. D'un commun accord, toutes les personnes qui devait y être impliqués ont décidé de ne plus jamais y remettre les pieds.

Oui ça reste la facilité d'aller là bas, ça semble permissif et pour ceux qui connaissent les bonnes personnes, ça peut bien se passer. Mais pas pour nous, et pas pour bien d'autres.

Donc on en appelle au boycott et on espère sincèrement que les mauvaises actions de ce propriétaire véreux le rattraperons en temps et en heure. Il est anormal qu'on puisse agir de la sorte, sans éthique, sans passion et juste par opportunisme.

Évidemment, avec tous ces évènements, l'association n'as généré aucun bénéfice, au contraire, certains d'entre nous ont sorti de l'argent de leur poche pour honorer tous les paiements de prestataires ou artistes.

Notre objectif de générer du bénéfice pour acheter un terrain ou nous pourrions y organiser des soirées, des expositions, etc... tombe encore une fois à l'eau. Nous en sommes déçus mais nous resterons motivés en cette année 2017 pour avancer.

Nous organisons notre Assemblée Générale le 14 Janvier prochain, si vous avez envie de nous connaître et de vous investir avec nous, n'hésitez pas à nous mailer à l'adresse contact@karma-kusala.com

Next Post Previous Post